stickyimage

En savoir plus Fermer

Des aliments qui changent la tolérance aux médicaments et leurs efficacité.

Des légumes contre les médicaments:

Certains aliments modifient notre tolérance aux médicaments ainsi que leurs efficacité. Le plus connu le jus de la pamplemousse. Il peut augmenter la concentration de certains anti cholestérols (en particulier, la simvastatine), anti-hypertenseurs et immunosuppresseurs.

Résultat ?

Respectivement, pour chacun de ces produits, douleurs musculaires, hypotension et atteintes rénales. Un verre de jus de pamplemousse avec un comprimé de simvastatine reviendrait ainsi á avaler entre 5 et 10 comprimés ![ad#co-1]

A surveiller : le chou et le persil.

L´agence française de sécurité sanitaire des produits de santé conseille d´éviter le jus de pamplemousse dans les deux heures, avant la prise des médicaments, ou tout simplement de le remplacer. Les organes de Séville et les tangelos auraient les mêmes effets. A surveiller : le chou, le brocolis, les épinards, le persil et les autres sources de vitamine K, qui diminue l´efficacité des anti-coagulants.

Pas de roquefort avec certains anti-dépresseurs.

Les antibiotiques, eux gênent l´élimination de la caféine, ce qui peut entraîner tremblements et palpitations. Certains fromages comme le roquefort ou le camembert, les abats et autres aliments riche en tyramine sont à éviter si vous êtes sous certains anti-dépresseurs. Gare au cachou : Les antihypertenseurs font mauvais ménage avec la réglisse qui peut augmenter la pression artérielle et accentuer les pertes en potassium. Avant tout traitement. Parlez de vos habitudes alimentaires à votre médecin.