stickyimage

En savoir plus Fermer

La bonne technique du jogging pour une foulée parfaite.

Une foulée parfaite :

La foulée du coureur à pied se doit d’être efficace, puissante et économique et harmonieuse, puissante et économique en même temps.

Les phases d’une foulée lors d´une séance de jogging:
  • Phase d’attaque : le pied entre en contact avec le sol et absorbe 2 à 3 fois le poids du corps.
  • Phase d’appui : passage de l’arrière pied à l’avant pied. La voûte plantaire s’affaisse et le pied doit être stabilisé.
  • Phase de poussée : le pied quitte le sol en exerçant une force de 2 à 3 fois le poids du corps.
La foulée efficace :

Une foulée efficace ne se fait pas en quelques jours, il faut des mois de pratique, pour arriver à un tel résultat, ce sont des kilomètres parcourus ou séances, il existe des techniques spécifiques de développement de la foulée, ce que l’on appelle la P.P.G., préparation physique généralisée.

Pour avoir une foulée efficace, il faut de la puissance musculaire, mais également une bonne sangle abdominale, de la souplesse et de la technique. il est toujours possible d’améliorer sa technique de course, de corriger certains défauts, d’adapter sa foulée au fur et à mesure de ses entraînements, de la rendre plus souple, plus puissante et surtout plus efficace, en économisant son énergie, et surtout pas la gaspiller.

La position du bassin:

Vous ne devez ni être en arrière, ni trop penchés vers l’avant.

L’appuis :

Vous devez vous grandir sur vos appuis, dominer la piste, par contre sur la route, il faut être un peu plus rasant, moins monter les talons et les genoux, être bien plus économe, car sur le marathon, il faut durer, donc faire le moins d’effort possible, à chaque foulée, car sur 42 bornes, cela en fait des foulées, alors il vaut mieux ne pas retomber de trop haut, cela fera quelques kilos de moins sur chaque impact au sol, ce qui n’est pas négligeable.