stickyimage

En savoir plus Fermer

L’obésité: Les risques modérés de prise de poids.

Vous avez un risque modéré de grossir si…
Vous avez changé d’adresse :

Un déménagement est considéré comme un événement marquant de la vie. Pourquoi ? Parce qu’il modifie nos habitudes, y compris alimentaires. Ainsi si votre nouvelle adresse est prés de votre travail, vous prenez un repas chez vous au lieu d’un sandwich, ce qui fait augmenter le poids et vous fait grossir.

Plan d’action :

Gardez votre rythme alimentaire, notamment pour vos repas. Vous aviez l’habitude de d’une simple collation pour le déjeuner ? Votre organisme s’est calé sur cet apport. Ne remplacez pas cette collation par un déjeuner complet (entrée, plat, dessert), sinon l’addition calorique va grimper. Et si vous vous apercevez que vous avez pris 2 ou 3 kilos, asseyez de les perdre dés que possible en retrouvant vos anciennes habitudes.

Votre médecin vient de vous prescrire des médicaments:

Certains médicaments persistent parfois à un effet secondaire désagréable. Les antiépileptiques, les corticostéroïdes et les neuroleptiques peuvent nous faire prendre du poids et gagner des kilos de plus.

Plan d’action :

Ces traitements sont habituellement prescrits pour une période limitée. Ne dépassez pas la durée de la prescription notamment en ce concerne les antidépresseurs et les corticostéroïdes. Un trouble chronique nécessite un traitement à vie ? Restreignez les aliments énergétiquement denses (sucre et gras), sans pour autant les supprimer, et augmentez vos dépenses physiques. Si le médecin vous a prescrit des hormones, reprenez rendes-vous avec lui pour rééquilibrer le traitement, peut-être trop dosé.

Arrêté de travail :

Vous avez arrêté de travailler depuis l’arrêt de votre travail, vous avez désormais plus de temps, notamment celui de goûter avec vos enfants ou vos petits-enfants, par exemple. Et ces deux ou trois cents calories de plus vont s’additionner et bientôt s’accumuler en kilos. Vous pouvez également compenser une certaine forme d’ennui en grignotant parce que vous vous sentez désormais « inutile ».

Plan d’action :

Soyez vigilante ! Essayez de conserver vos habitudes alimentaires. Si vous goûtez avec les enfants, contentez-vous d’un biscuit. Si c’est l’ennui Qui vous mine. Inscrivez-vous dans une association qui propose des activités artistiques. Ou pensez au bénévolat. Des associations telles que le Croix-rouge, Les Restos du cœur, Emmaüs ont toujours besoins de bras secourables.

Arrêt de sport :

Le travail, les enfants, la maison, le mari… Votre vie est désormais bien remplie et vous n’avez plus beaucoup de temps pour vous. Le premier à être sacrifier : le sport en salle. Mais attention également à l’effet secondaire : Si vous arrêtez toute activité physique, vos dépenses caloriques vont baisser. Et si votre alimentation n’a pas changé, vous allez irrémédiablement prendre du poids et grossir de nouveau.

Plan d’action :

Vous êtes une sportive ? Alors gérez vos dépenses différemment. Il est possible d’augmenter ses dépenses physiques, même lorsqu’on n’a pas le temps de prendre des cours dans une salle de gymnastique ou de faire de la danse. Allez travailler a pied (jogging ou marche) ou a vélo, par exemple vous permettra de remplacer vous séances d’aérobic ou de body sculpt en salle. Programmez également des activités physiques en famille : une promenade à vélo le dimanche l’après-midi ou une séance de piscine tous ensemble le matin. Et si vous préférez en solitaire, installez un vélo d’appartement dans votre chambre à coucher ou bien à la cave. Et pédalez quinze à vingt minutes par jour. Pendant que votre enfant regarde son dessin animé du soir, par exemple…

Avant de vous lancer au sport:

  • Ne partez pas à jeun : mais prenez un petit déjeuner équilibré.
  • Equiper vous : porter des chaussures adaptée à votre poids et a votre foulée.
  • Emporter toujours une bouteille d’eau : et n’oubliez pas de boire pendant et après l’effort.

Démarrer en douceur : si vous n’aviez pas fait des exercices pendant des mois, commencez par trotter ou par marcher rapidement 10 minutes environ. Le but étant d’échauffer au mieux les muscles et les articulations.