stickyimage

En savoir plus Fermer

Comment éviter la propagation du virus d’Ebola?

[the_ad id= »7669″]

La fièvre Ebola est un virus mortel originaire de certaines régions d’Afrique. Elle est classée comme une fièvre hémorragique, dans la même catégorie que la fièvre de Marburg, la fièvre de Lassa, et la dengue. Il ya quatre variétés, nommées d’après leur pays d’origine. Ebola Zaïre, Ebola Côte d’Ivoire, et le virus Ebola Soudan sont connus pour causer des maladies graves chez les êtres humains. C’est une maladie mortelle qu’on peut contrôler et voici comment:

Les choses dont vous aurez besoin

  • Des médecins expérimentés et qualifiés.
  • Les centres de santé bien équipés.
  • Les médicaments recommandés.

instructions:

Apprenez comment éviter la fièvre EBOLA

  • Évitez le contact direct avec toute personne souffrant de fièvre Ebola. La maladie n’est pas transmissible par l’aire. Cependant elle est très contagieuse par les fluides corporels. Ceux qui souffrent d’Ebola peuvent saigner gravement.
  • Évitez de manger des animaux. Les singes par exemple sont connus, porteurs du virus d’Ebola. Et c’est une maladie qui peut être transmit en mangeant des animaux infectés.
  • Lavez-vous les mains avec du savon après avoir serré la main a toute personne dont vous en doutez.
  • Éviter de partager des vêtements principalement avec des étrangers souffrants de la fièvre d’Ebola.
  • Couvrez-vous les mains avec des gants et assurez-vous que votre nez et votre bouche sont bien protégés avant de toucher à quelqu’un souffrant de fièvre Ebola. Dans les derniers stades de la maladie, le virus Ebola provoque une foule de convulsions dans un effort pour répandre le sang vers d’autres hôtes.
  • Les patients atteints du virus d’Ebola doivent être signalés rapidement et bénéficier d’un traitement dès que possible.
  • Tous les gens mortes a cause du virus d’Ebola doivent être enterrés rapidement.

Conseils et avertissements:

Pendant la période de traitement de la fièvre d’Ebola, les patients devraient être isolés dans une chambre pour éviter la propagation du virus d’Ebola.